Avenir

0

5
0 %
4
0%
3
0 %
2
0 %
1
0 %

Connecte-toi pour évaluer cette activité !

  • Durée : 30 minutes
  • Lieu : Un espace avec tables et chaises
  • Type d'activité : Kit résilience
  • Tranche d'âge : Enfants (de 6 à 12 ans)
Semer, planter et observer des plantes se développer pour découvrir le soin et la patience qu’il faut au jardinier en herbe pour voir les résultats de son action

 

Mise en place


  • Installe des tables et chaises par petits groupes. Fais en sorte de répartir les animateurs dans chaque groupe afin d’aider les scouts avec les étapes plus techniques.
  • Dépose le matériel nécessaire à l’activité sur les tables : cartons d’œufs, matériel de bricolage.
  • Réserve les graines et le terreau pour les distribuer plus tard, au moment de l’activité.

Préparation des semis


Après avoir expliqué aux scouts qu’ils vont planter des légumes dans le carton d’œufs qu’ils ont chacun devant eux, propose-leur de le décorer sur l’extérieur avec le matériel à disposition.
Une fois les cartons prêts, demande aux scouts de choisir les légumes qu’ils aimeraient faire pousser parmi ceux que tu as à disposition. Distribue-leur ensuite les graines de la ou des plante(s) qu’ils ont choisie(s).
Demande-leur de quoi vont avoir besoin ces graines pour bien pousser et devenir les légumes/plantes qu’ils aimeraient. Réfléchissez ensemble à comment il va falloir s’occuper des plantes pour qu’elles poussent. Il va falloir 3 choses essentielles : mettre les graines dans du terreau, les arroser régulièrement, les mettre au soleil.
Une fois que les enfants ont répondu, distribue le terreau et aide-les à remplir les cartons, à y planter les graines, puis arrosez modérément.

Mémo


Explique aux enfants que, pour se souvenir de ce qu’ils ont planté à quel endroit (puisque les graines vont mettre un peu de temps à pousser), ils vont réaliser des petits écriteaux à l’aide de la colle, du papier à dessin et des cure-dents. Demande ensuite aux scouts d’y écrire et/ou dessiner les légumes qu’ils ont semé(e)s, puis piquez ces écriteaux dans les semis.

Futur


  • Si tu réalises cette activité au camp, invite les scouts à arroser leurs semis chaque jour, puis à observer leur évolution.
  • Si tu réalises cette activité pendant l’année, les scouts reprennent leurs semis chez eux à la fin de la réunion et continuent à s’en occuper à la maison.

Infos pour l’animateur


Des repères pour augmenter le sentiment de sécurité

Pour se construire et s’épanouir, les enfants ont besoin de se sentir en sécurité, tant sur le plan physique que psychologique. Ce sentiment de sécurité se renforce grâce aux repères placés dans le quotidien : des rituels qui rythment la journée ou la semaine, des règles et des limites claires sur ce que l’on peut faire ou non, des personnes de références dans l’entourage. En temps de crise, ces repères peuvent se trouver chamboulés de différentes manières et faire place à beaucoup d’incertitude. Il devient notamment plus difficile de construire des perspectives pour le futur, même proche, lorsque le présent est aussi incertain.

En quoi cette activité aide-t-elle à renforcer la résilience ?

Au travers de cette activité, les jeunes scouts apprennent à se mettre en action en visant des résultats qui ne sont pas immédiats. Les plus jeunes enfants sont encore en pleine construction des repères spatiotemporels et ont des possibilités assez limitées pour se projeter dans l’avenir. Sur le plan moral et spirituel, ils commencent à se poser des questions existentielles, mais les plus jeunes ont besoin de raccrocher ces questionnements à des situations concrètes et vécues. Faire pousser une plante constitue une expérience avec le long terme et dans laquelle ils prennent une part active dont ils pourront se souvenir lorsqu’ils seront confrontés à de nouvelles situations qui ne peuvent pas se résoudre de manière immédiate.

Pour aller plus loin…


Par la suite, organise :

  • un temps d’échange, une fois que les semis auront poussé, sur les observations des enfants pendant la croissance ;
  • une dégustation ;
  • un atelier cuisine où les légumes semé(e)s sont utilisé(e)s.

Lorsqu’un enfant te fera part d’une incertitude par rapport à une situation, à quelque chose qu’il aimerait voir se produire, lorsqu’il lui est difficile de se projeter dans l’avenir, reparle-lui des légumes qu’il a plantés et du temps qu’il faut parfois pour voir le résultat de ses actions. Lorsqu’il a planté des légumes il a d’abord fallu semer les graines, puis s’occuper de la plante avant de la voir pousser. On ne peut pas toujours connaitre le résultat à l’avance, mais ça vaut la peine de se fixer des objectifs et d’investir de l’énergie pour les réaliser.

Ressources


 


Matériel

Des graines de légumes (haricots, radis...) de saison
1 carton d’œufs par personne (récup)
De quoi le décorer : peintures, plumes, paillettes, etc.
Du terreau
Des feutres et crayons de couleur
Du papier à dessin
Des cure-dents en bois
De la colle en bâtons
But : Semer, planter et observer des plantes se développer pour découvrir le soin et la patience qu’il faut au jardinier en herbe pour voir les résultats de son action

Description :

 



Mise en place




  • Installe des tables et chaises par petits groupes. Fais en sorte de répartir les animateurs dans chaque groupe afin d’aider les scouts avec les étapes plus techniques.

  • Dépose le matériel nécessaire à l’activité sur les tables : cartons d’œufs, matériel de bricolage.

  • Réserve les graines et le terreau pour les distribuer plus tard, au moment de l’activité.

Préparation des semis




Après avoir expliqué aux scouts qu’ils vont planter des légumes dans le carton d’œufs qu’ils ont chacun devant eux, propose-leur de le décorer sur l’extérieur avec le matériel à disposition.

Une fois les cartons prêts, demande aux scouts de choisir les légumes qu’ils aimeraient faire pousser parmi ceux que tu as à disposition. Distribue-leur ensuite les graines de la ou des plante(s) qu’ils ont choisie(s).

Demande-leur de quoi vont avoir besoin ces graines pour bien pousser et devenir les légumes/plantes qu’ils aimeraient. Réfléchissez ensemble à comment il va falloir s’occuper des plantes pour qu’elles poussent. Il va falloir 3 choses essentielles : mettre les graines dans du terreau, les arroser régulièrement, les mettre au soleil.

Une fois que les enfants ont répondu, distribue le terreau et aide-les à remplir les cartons, à y planter les graines, puis arrosez modérément.



Mémo




Explique aux enfants que, pour se souvenir de ce qu’ils ont planté à quel endroit (puisque les graines vont mettre un peu de temps à pousser), ils vont réaliser des petits écriteaux à l’aide de la colle, du papier à dessin et des cure-dents. Demande ensuite aux scouts d’y écrire et/ou dessiner les légumes qu’ils ont semé(e)s, puis piquez ces écriteaux dans les semis.



Futur




  • Si tu réalises cette activité au camp, invite les scouts à arroser leurs semis chaque jour, puis à observer leur évolution.

  • Si tu réalises cette activité pendant l’année, les scouts reprennent leurs semis chez eux à la fin de la réunion et continuent à s’en occuper à la maison.

Infos pour l’animateur




Des repères pour augmenter le sentiment de sécurité



Pour se construire et s’épanouir, les enfants ont besoin de se sentir en sécurité, tant sur le plan physique que psychologique. Ce sentiment de sécurité se renforce grâce aux repères placés dans le quotidien : des rituels qui rythment la journée ou la semaine, des règles et des limites claires sur ce que l’on peut faire ou non, des personnes de références dans l’entourage. En temps de crise, ces repères peuvent se trouver chamboulés de différentes manières et faire place à beaucoup d’incertitude. Il devient notamment plus difficile de construire des perspectives pour le futur, même proche, lorsque le présent est aussi incertain.



En quoi cette activité aide-t-elle à renforcer la résilience ?



Au travers de cette activité, les jeunes scouts apprennent à se mettre en action en visant des résultats qui ne sont pas immédiats. Les plus jeunes enfants sont encore en pleine construction des repères spatiotemporels et ont des possibilités assez limitées pour se projeter dans l’avenir. Sur le plan moral et spirituel, ils commencent à se poser des questions existentielles, mais les plus jeunes ont besoin de raccrocher ces questionnements à des situations concrètes et vécues. Faire pousser une plante constitue une expérience avec le long terme et dans laquelle ils prennent une part active dont ils pourront se souvenir lorsqu’ils seront confrontés à de nouvelles situations qui ne peuvent pas se résoudre de manière immédiate.



Pour aller plus loin…




Par la suite, organise :



  • un temps d’échange, une fois que les semis auront poussé, sur les observations des enfants pendant la croissance ;

  • une dégustation ;

  • un atelier cuisine où les légumes semé(e)s sont utilisé(e)s.

Lorsqu’un enfant te fera part d’une incertitude par rapport à une situation, à quelque chose qu’il aimerait voir se produire, lorsqu’il lui est difficile de se projeter dans l’avenir, reparle-lui des légumes qu’il a plantés et du temps qu’il faut parfois pour voir le résultat de ses actions. Lorsqu’il a planté des légumes il a d’abord fallu semer les graines, puis s’occuper de la plante avant de la voir pousser. On ne peut pas toujours connaitre le résultat à l’avance, mais ça vaut la peine de se fixer des objectifs et d’investir de l’énergie pour les réaliser.



Ressources




 

Matériel :

Des graines de légumes (haricots, radis...) de saison
1 carton d’œufs par personne (récup)
De quoi le décorer : peintures, plumes, paillettes, etc.
Du terreau
Des feutres et crayons de couleur
Du papier à dessin
Des cure-dents en bois
De la colle en bâtons